Des solutions durables dans le cadre de la crise du Corona

 

TAS s'engage à maintenir la diversité structurelle de la scène de la danse et la santé de la population suisse

 

Communiqué de presse

Communiqué de presse du 10 janvier 2021: Les écoles de danse veulent et peuvent prendre leurs responsabilités
Communiqué de presse du 19 décembre 2020: Lockdown est une arme à double tranchant pour les écoles de danse

 

Des assouplissements également pour les écoles de danse


Nous ne pouvons pas changer le vent, mais nous pouvons orienter les voiles dans la bonne direction : Les décisions du Conseil fédéral du 14 avril 2021 montrent que notre engagement a porté ses fruits. Parallèlement aux initiatives d'autres organisations dans le domaine de l'activité physique et de la promotion de la santé, notre présence dans les médias, ainsi que nos déclarations critiques et demandes argumentées faites aux autorités, ont contribué à la prise en compte des activités sportives dans la stratégie d'ouverture de la Confédération.

De plus, nous sommes parvenus à ce que la danse soit explicitement mentionnée et réglementée, ce qui permet de mettre fin à l'incertitude en matière de planification et d'accorder une plus grande priorité à la danse au niveau politique. C'est avec une confiance tranquille que nous envisageons l'avenir et que nous nous réjouissons que les écoles de danse puissent reprendre lentement mais sûrement leurs activités. 


La danse a un impact sur la santé


En octobre 2020, nous avons attiré l'attention sur la nécessité de mener des activités liées à la santé pendant la pandémie dans un document de prise de position. Heureusement, certaines associations du secteur de la santé et des professions liées au mouvement s'engagent désormais pour une ouverture responsable dès mars 2021. Avec notre lettre au Conseil fédéral et à l'OFSP du 9 février 2021, nous appelons à nouveau les autorités à reconnaître l'urgence que revêt notre demande de "lieux de mouvement et de rencontre protégés", tant sur le plan économique que sanitaire.

Dans son rapport du 20 janvier 2021, la Swiss National COVID-19 Science Taskforce constate une augmentation significative des symptômes psychologiques liés au stress dans la population. Le stress, qui affecte également la santé physique et le système immunitaire. La Swiss National COVID-19 Science Taskforce et l'Université de Bâle soulignent toutes deux l'importance de l'activité physique et des contacts sociaux pour maintenir la santé.

Swiss National COVID-19 Science Task Force: L’impact de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale en Suisse
Université de Bâle: Étude suisse sur le stress dû au Corona


Les écoles de danse prennent leurs responsabilités


Le respect des concepts de protection a été une priorité absolue pour tous les membres de TAS depuis le début de la pandémie. De nombreuses écoles de danse ont volontairement introduit des masques obligatoires avant que les autorités ne les ordonnent, assumant ainsi une responsabilité sur le plan sociopolitique et interpersonnel.

Il est important de souligner que les écoles de danse, tout en respectant les conditions-cadres du sport, ne font pas partie des lieux où il existe un risque accru de transmission du coronavirus. Ceci est particulièrement dû aux professeurs et aux éducateurs de danse qui contrôlent le respect du règlement. De plus, on oublie vite, dans les débats politiques houleux, que le système immunitaire est un acteur important dans la lutte contre le coronavirus et que la danse renforce le système immunitaire à plusieurs niveaux.

Avec son appel aux autorités sanitaires cantonales, TANZ Association Suisse TAS lutte contre les restrictions qui alourdissent encore plus la réglementation du sport définie par l'OFSPO. Pour plus de détails, lisez le document suivant:

Prise de position sur la préservation des espaces de mouvement et de rencontre protégés dans le domaine de la danse dans le cadre du COVID-19

Nous voulons préserver la scène de la danse suisse dans sa diversité culturelle et sportive et, en même temps, assumer notre responsabilité sociale.

Plus de 9300 personnes ont signé la pétition: OUI à la danse et à la santé sous le COVID-19, exprimant non seulement leur confiance dans leur école de danse, mais soulignant également l'importance d'activités favorables à la santé pendant la crise du Corona. La pétition a été remise à la Chancellerie fédérale à Berne au début du mois d'avril 2021. Un grand merci à tous ceux qui ont soutenu activement la pétition par leurs signatures et en faisant ainsi connaître notre cause.


Paquet de stabilisation du sport pour la danse


Dans le cadre du paquet de stabilisation COVID-19, la Confédération a alloué 95 millions de francs sous forme de contributions à fonds perdu pour maintenir les structures du sport de compétition et de masse suisse pour l'année 2020. Un montant total de 845 905 francs suisses a été alloué à la danse sportive. 

En raison d'incertitudes dans le traitement et la gestion des demandes de soutien, les membres de TANZ Association Suisse TAS ont appris beaucoup trop tard qu'ils pouvaient faire une demande. Les demandes soumises ont été rejetées en septembre 2020 par la Swiss DanceSport Federation SDSF, l'organisation chargée par Swiss Olympic de la distribution des fonds.

Swiss Olympic a été chargée par le gouvernement suisse de promouvoir les activités et les mesures qui, outre la poursuite de performances de haut niveau et de succès sportifs au niveau international, ont, conformément à l'art. 1 LESp, les objectifs suivants :

  • augmenter l'activité sportive et physique de la population suisse (let. a)
  • valoriser l'importance du sport et de l'activité physique dans l'éducation et la formation (let. b)
  • encourager les comportements qui inscrivent les valeurs positives du sport dans la société (let. d)

Avec comme objectif essentiel d'ancrer le sport dans la société comme contribution à la qualité de vie et à la santé, ainsi que d'accroître la motivation de la population à pratiquer du sport de façon régulière (art. 1.2 al. 2 des statuts de Swiss Olympic), nous nous engageons fermement à soumettre les dossiers de nos membres lors de la prochaine série de candidatures.


Retour à la vue d'ensemble