Des solutions durables dans le cadre de la crise du Corona (COVID-19)

 

TAS s'engage à maintenir la diversité structurelle de la scène de la danse et la santé de la population suisse

 

Avant la pandémie de Corona, les membres de TANZ Association Suisse TAS ont contribué de manière significative à la promotion de la santé de la population suisse avec plus de 5000 heures de cours par semaine. De nombreux prestataires ont non seulement subi des pertes financières massives en raison des restrictions imposées aux activités des écoles de danse, mais ont également perdu de nombreux participants. De plus, les écoles de danse sont passées à plusieurs reprises à travers les mailles du filet de la Confédération car elles n'ont été intégrées ni dans le paquet de stabilisation du sport ni dans l'ordonnance COVID-19 sur la culture.

Nous partons du principe que les problèmes existentiels ne seront perceptibles que dans un certain temps et surtout sans le soutien financier de la Confédération. La fin des restrictions causées par le Corona ne semble pas se profiler à l’horizon.

 

Oui à la danse et à la santé sous COVID-19

Le respect des concepts de protection a été une priorité absolue pour tous les membres de TAS depuis le début de la pandémie. De nombreuses écoles de danse ont volontairement introduit des masques obligatoires avant que les autorités ne les ordonnent, assumant ainsi une responsabilité sur le plan sociopolitique et interpersonnel.

Il est important de souligner que les écoles de danse, tout en respectant les conditions-cadres du sport, ne font pas partie des lieux où il existe un risque accru de transmission du coronavirus. Ceci est particulièrement dû aux professeurs et aux éducateurs de danse qui contrôlent le respect du règlement. De plus, on oublie vite, dans les débats politiques houleux, que le système immunitaire est un acteur important dans la lutte contre le coronavirus et que la danse renforce le système immunitaire à plusieurs niveaux.

Avec son appel aux autorités sanitaires cantonales, TANZ Association Suisse lutte contre les restrictions qui alourdissent encore plus la réglementation du sport définie par l'OFSPO. Pour plus de détails, lisez le document suivant:

Exposé de position pour la préservation des lieux de mouvement et de rencontre sécurisés dans le domaine de la danse dans le cadre du COVID-19

Nous voulons préserver la scène de la danse suisse dans sa diversité culturelle et sportive et, en même temps, assumer notre responsabilité sociale. Avec la pétition "Oui à la danse et à la santé sous COVID-19", nous envoyons un signal commun: " De la force pour danser, la danse c'est de la force".

Chaque signature compte!

Aidez à diffuser la pétition et publiez le lien ci-dessus ou intégrez la pétition sur votre site web via une bannière, un widget ou une API (interface). Les instructions se trouvent en bas de la page de la pétition officielle: Outils pour diffuser la pétition.

Pétition: Oui à la danse et à la santé sous COVID-19

 

Paquet de stabilisation du sport pour la danse

Dans le cadre du paquet de stabilisation COVID-19, la Confédération a alloué 95 millions de francs sous forme de contributions à fonds perdu pour maintenir les structures du sport de compétition et de masse suisse pour l'année 2020. Un montant total de 845 905 francs suisses a été alloué à la danse sportive. 

En raison d'incertitudes dans le traitement et la gestion des demandes de soutien, les membres de TANZ Association Suisse TAS ont appris beaucoup trop tard qu'ils pouvaient faire une demande. Les demandes soumises ont été rejetées en septembre 2020 par la Swiss DanceSport Federation SDSF, l'organisation chargée par Swiss Olympic de la distribution des fonds.

Swiss Olympic a été chargée par le gouvernement suisse de promouvoir les activités et les mesures qui, outre la poursuite de performances de haut niveau et de succès sportifs au niveau international, ont, conformément à l'art. 1 LESp, les objectifs suivants:

  • augmenter l'activité sportive et physique de la population suisse (let. a)
  • valoriser l'importance du sport et de l'activité physique dans l'éducation et la formation (let. b)
  • encourager les comportements qui inscrivent les valeurs positives du sport dans la société (let. d)

Avec comme objectif essentiel d'ancrer le sport dans la société comme contribution à la qualité de vie et à la santé, ainsi que d'accroître la motivation de la population à pratiquer du sport de façon régulière (art. 1.2 al. 2 des statuts de Swiss Olympic), nous nous engageons fermement à soumettre les dossiers de nos membres lors de la prochaine série de candidatures.

 

Retour à la vue d'ensemble